Gérard Bertrand, le bio pour tous
AUTREMENT CORBIERES (2)

Gérard Bertrand, le bio pour tous

Propriétaire et négociant en Languedoc, Gérard Bertrand est leader dans la distribution nationale des vins bio. Sa gamme baptisée « Autrement » représentait, en 2012, les deux tiers des vins de marques vendues sous le label bio par la grande distribution. Créée en 2007 et dédiée exclusivement à ce circuit, « Autrement » désigne des vins issus de partenariats avec des viticulteurs travaillant en bio. Bien engagé sur cette voie alternative, y compris dans ses propres domaines, Gérard Bertrand lui consacre près du quart de ses activités. Cette démarche s’accompagne d’autres mesures respectueuses de l’environnement : étiquettes en papier recyclé, bouchons de liège naturel, emballages en carton brut sans impression avec des encres couleurs… C’est tout le schéma global de production qui vise à limiter l’empreinte carbone.

« Autrement » se décline en vins de cépages, rouge, rosé et blanc, et en vins en appellation d’origine. Ils proviennent majoritairement du Languedoc, sinon des régions limitrophes (Côtes du Rhône, Côtes de Provence). Portant sur 9 vins des 13 que compte la gamme, notre dégustation a révélé une qualité d’ensemble réellement honorable, avec des expressions franches et équilibrées, où le fruit est bien mis en valeur. Malgré leur vocation de vins prêts à boire, leur style n’évoque ni la facilité ni l’uniformité, l’identité de chacun étant bien affirmée, qu’il soit issu d’un cépage ou d’une AOC. Les plus réussis d’entre eux s’avèrent être ceux en appellation, avec en vedette un Corbières et un Crémant de Limoux remarquables. Outre leur très large diffusion en grande distribution, il faut noter la sagesse des prix (5/6 € sauf le crémant).

 

Sauvignon, IGP OC, 2012

Le nez allie fraîcheur et gourmandise, avec de fugaces senteurs de fruits exotiques puis de pâtisserie.  La bouche est marquée par une matière généreuse et des saveurs franches de fruits à chair blanche.   13.0/20

4,90 €

 

Chardonnay, IGP OC,  2012

Joliment expressif au premier nez, sur des arômes floraux que l’on retrouve dans une bouche harmonieuse, à la fois pleine et ample. Finale minérale, élégante et succulente.

Note : 14.0/20

4,90 €

 

Merlot, IGP OC, 2012

Très franc au nez, sur une expression de fruit mûr et velouté, ce merlot à l’accent occitan exhale les épices. En bouche, on est séduit par sa rondeur, sa richesse de saveurs (épicées et réglissées) et ses tanins agréablement fondus.

Note : 14.0/20

4,90 €

 

Cabernet sauvignon, IGP OC, 2012

Fraîches, herbacées, nuancées de fruits noirs et de réglisse, les senteurs s’annoncent fougueuses. Bouche ample et étirée, avec des notes fraîches de fruits et des tanins savoureux.

Note : 13.0/20

4,90 €

 

Syrah, IGP OC, 2012

Peu expansif au nez, avec des arômes mêlés de pruneau, d’olive noire et des nuances florales de violette. La bouche, bien étoffée, déploie un corps souple avec des saveurs intensément réglissées. Ronds, doux et fruités, les tanins ponctuent joliment cette cuvée sans reproche.

Note : 13.0/20

4,90 €

 

Grenache rosé, IGP OC, 2012

Nez aromatique, frais et friand. Bouche bien charnue, légèrement épicée. L’ensemble fait un rosé encore alerte (dégusté en décembre 2013).

Note : 13.0/20

4,90 €

 

Languedoc rouge, IGP OC, 2012

Peu bavard au nez mais volubile en bouche avec une matière généreuse et suave, surprenante à ce prix. Bouche sapide, tanins fins, finale épicée.

Note : 14.0/20

5,90 €

 

Corbières rouge, 2011

Engageant au premier nez, il offre des notes « solaires » de fruits secs et d’épices orientales. D’un grand volume, la bouche offre une matière moelleuse, au fruité généreux, joliment épicé. Malgré sa richesse, l’ensemble possède de la tenue, sans aucune aspérité tannique. Un fier exemple de ce grand millésime qu’a été 2011 dans les Corbières.

Note : 16.0/20

5,90 €

 

Crémant de Limoux brut 2010

Sur des touches stimulantes de brioche fraîche, le nez n’est pas loin d’un champagne. En bouche, la sensation est crémeuse, gourmande, avec une fraîcheur qui atténue l’impression de légère douceur. Un crémant qui n’a guère à envier à son illustre correspondant.

Note : 15/20

10,90 €

 

Diplômé en histoire de l’art, Mohamed Boudellal est journaliste et consultant en vins. Il a écrit pour la presse spécialisée, principalement pour la Revue du Vin de France, et d’autres titres comme L’Amateur de Bordeaux, Gault-Millau et Terre de Vins. Il a également été correspondant pour le webmagazine Le Journal du Vin, et co-auteur de Bien connaître et déguster le vin, ouvrage collectif paru chez Solar

 

Commentaires (2 )

  • Mira Jean-Paul

    cabernet sauvignon un délice Bravo
    Je suis intéressé pour commander en direct

  • Bocquillon frederic

    Bonjour
    Peut on commander par tel
    Merci

Publier une Réponse