Les Foires aux vins côté bio : les 15 coups de cœur de Mohamed Boudellal

Les Foires aux vins côté bio : les 15 coups de cœur de Mohamed Boudellal

Dans leur majorité, les vins commentés ici ont été sélectionnés à l’occasion des avant-premières que les différentes enseignes organisent autour du mois de juin à l’intention de la presse. Afin d’assurer mes recommandations, j’ai redégusté tout récemment (29-31 août) les vins que j’avais alors retenu, cela de manière à en livrer des descriptions les plus approchantes de leur état lorsqu’ils seront mis à la vente.

Classement par prix croissants

Terres Nouvelles, Bordeaux rouge, 2014 : Le nez surprend par son expressivité et allie fraîcheur et velouté sur des notes de fruits noirs très mûrs. Sa constitution est remarquable, avec de la rondeur, de l’ampleur et la souplesse qu’on en attend. Vigoureux et savoureux, épicé et réglissé. A boire sans tarder sur sa fraîcheur. 3,99 € (Lidl)

Vignoble Français-Monier, Côtes du Rhône Village Massif d’Uchaux, 2013 : Franche et épicée, l’expression aromatique a aussi du croquant. Bien composée dans un style charnu, la bouche se montre profonde et épicée, soulignée par des tanins légers et sapides. 5,60 € (Casino)

Domaine Coste-Lise, Corbières rouge, 2012 : Une impression de boisé donne de la distinction à des senteurs stimulantes de baies noires et d’épices douces. L’équilibre en bouche magnifie la répartition de la matière et la perception d’un fruit juteux, au rendu superbe, sur un registre épicé. Des tanins très soyeux complètent ce joli tableau. 5,99 € (Intermarché)

Les Hautes Terres, Côtes du Rhône Village Visan 2014 : Un nez jeune, une bouche affirmée, toute en volume avec une matière parfaitement balancée, des tanins ronds et fortement imprégnés d’un goût épicé. 6,45 € (E.Leclerc)

Domaine Enclos de la Croix « De Fil en Aiguille », IGP Pays d’Hérault rouge, 2013 : Sur une ligne fraîche et épicée, et sans épate, le nez a quelque chose d’engageant. A cet heureux préambule répond l’harmonie d’une bouche ronde, souple, avec du glissant, où des fruits noirs se fondent dans la texture granuleuse des tanins. 6,70 € (Intercaves), vin sans soufre ajouté

Famille Amirault-Grosbois « Les Boissières », Saint-Nicolas de Bourgueil, 2014 : Encore réservés, les arômes distinguent des fruits noirs alliés à du réglisse. Cette même expression est plus éloquente au cœur d’une bouche de bonne constitution, ample, moelleuse, souple, animée de tanins plaisants par leur naturel et leur fruité. 7,30 € (Système U)

Château de Chamboureau, Savennières, 2013 : Sous une enveloppe minérale, on trouve une senteur singulière rappelant la pomme au four ! Patinée de minéral et sans l’once d’une lourdeur, la bouche offre du corps et retient par une expression intense presque indéfinissable faisant penser au sureau. 8,70 € (Système U)

Domaine des Pothiers « N° 6 », Côte Roannaise, 2014 : Au nez, on est capté par le croquant d’un fruit de baies rouges mâtinées d’épices. Bouche ronde, souple et fraîche, sans structure marquée, comme il sied à un vin d’un plaisir immédiat que l’on appréciera un peu frais (14° C.) 9,60 € (Le Repaire de Bacchus)

Domaine Jean & Geno Musso, Bourgogne Côte Chalonnaise rouge, 2014 : Très florales, les senteurs comportent des nuances épicées et de fruits compotés. Riche en substance mais vivifiée par une belle fraîcheur, sa matière possède en outre la dynamique et l’appétence apportées par la nature acidulée du fruit. 9,89 € (Lidl)

Ollier-Taillefer « Garrigae », Faugères rouge, 2012 : Un peu réservé, le nez dévoile des senteurs engageantes d’olive noire, de tapenade. Une même retenue qualifie l’expression en bouche dont on aime le profil élancé, la texture harmonieuse et soyeuse, et l’agrément d’un goût floral. 9,90 € (Auchan)

Château de Mérande « Le Grand Blanc », Vin de Savoie Chignin Bergeron, 2013 : Encore peu détaillé, le nez délivre une sensation fraîche sur des tons subtils, mêlant minéral et fruité.  Bouche ronde, parfaitement équilibrée, avec des saveurs qui s’affineront, grain minéral et tanins légers. 11,90 € (Monoprix)

Etienne Simonis, Alsace Gewurztraminer Grand Cru Kaefferkopf, 2014 : D’un abord séduisant, il dévoile graduellement sa douceur avec des nuances épicées évoquant du gingembre confit. Le corps est ample, onctueux tout en montrant de la fraîcheur. Un très bel équilibre avec une reprise épicée toute en nuances et une minéralité douce. 12,95 € (Auchan)

Domaine de L’Ancienne Cure « Grains d’Or » Monbazillac, 2012 : Au nez, une senteur de « rôti » distingue la part de pourriture noble qui l’a façonné. L’éventail aromatique s’étend à notes d’agrumes confits, d’épices, de cannelle. Riche en substance mais étonnamment frais pour son type, il fait valoir une douceur nuancée qui se résorbe à merveille dans une minéralité crayeuse. 12,95 € (E.Leclerc)

Château Moulin du Cadet, Saint-Emilion Grand Cru Classé, 2012 : Difficile de résister au charme d’un merrain de cette qualité dans une expression qui fleure par ailleurs un fruit dense mais vivace. La suite ne déçoit pas : texture élégante, fraîche et mue par un goût puissant et bien défini (fruits noirs/épices). Harmonisés à l’ensemble, des tanins veloutés et sapides complètent ce joli tableau. 14,99 € (Cdiscount)

Aucun Commentaire

Publier une Réponse