Les Foires aux Vins 2013 en Grande Distribution

Les Foires aux Vins 2013 en Grande Distribution

Nous avons goûté plus de 700 vins issus des catalogues de 13 enseignes. A l’arrivée nous avons retenu plus de 200 vins, avec un seul critère : les bons rapports qualité / prix. Pas ou peu de crus classés de Bordeaux donc, encore moins de grands crus de Bourgogne, mais une sélection éclectique, entre 3 et 15 euros (avec quelques exceptions). Nous avons aussi éliminé les premiers prix (moins de 2,50 euros) parce que nous ne voyons pas comment un producteur peut vivre décemment de son travail à ce niveau de rémunération. Dans le monde du vin comme ailleurs, la qualité doit avoir un prix, même modeste. Les dégustations ont eu lieu entre mai et juin 2013. Organisées par les enseignes, elles offrent un aperçu plus ou moins large de leur sélection nationale. Nous ne jugeons donc que les vins présentés à cette occasion et pas l’ensemble de leur catalogue. Nous ne sommes que deux à goûter l’ensemble des vins. Les dégustations étant particulièrement rapprochées cette année, nous avons eu notre lot de coups de fatigue et de lassitude. Dans notre souhait de tout goûter, il y a forcément des oublis et, peut-être, quelques cuvées surestimées. On nous pardonnera ces accès de faiblesse que nous espérons marginaux. Depuis quelques années que nous nous confrontons à l’exercice, la sensation est celle d’une amélioration de l’offre des enseignes qui est le reflet logique des progrès d’ensemble du vignoble. Dans le maquis de l’offre, il y a donc de vraies belles affaires à saisir, à condition de ne pas laisser passer les wagons. Dans le Bordelais, le millésime 2010 (un vrai grand millésime) a livré son lot de pépites, y compris dans les petits prix. Les 2011 sont un ton en dessous et se goûtaient mal au printemps. Les vins n’ont ni l’éclat de fruit, ni la structure des 2010 mais, comme toujours, des châteaux s’en sortent plus qu’honorablement. Comme chaque année, les vins du Sud de la vallée du Rhône et du Languedoc-Roussillon figurent en bonne place dans nos sélections : du fruit, de la chair, du volume, ces deux régions offrent bien du plaisir. Nous avons trouvé davantage de bons vins du Beaujolais que d’habitude, moins de Loire, en particulier rouges, qui ont souffert d’un millésime compliqué (2011). La Bourgogne est l’éternelle déception des Foires aux Vins, en particulier les rouges qui, à quelques exceptions prêts, ne justifient par leur prix. Les blancs, en revanche, réservent quelques belles surprises, à mettre au crédit de signatures fiables (ne ratez pas les vins signés Verget présents dans plusieurs enseignes). Le Sud-Ouest, la Provence, l’Alsace, et plus encore le reste du monde, sont, comme d’habitude, les oubliés des foires aux vins. Quel dommage.

Découvrez notre sélection des meilleures affaires des Foires aux Vins 2013.

Aucun Commentaire

Publier une Réponse