La bouteille (1/3)

La bouteille (1/3)

La bouteille (1/3)

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, average: 2,50 out of 5)
Loading...

L’histoire de la bouteille en verre est assez ancienne, mais, en ce qui concerne le vin, pas tant que cela. Reprenons.

Les Babyloniens et Egyptiens savaient fabriquer et façonner le verre mais les objets étaient de petite taille, comme ces flacons ou fioles à parfum. Vers le I er siècle avant Jésus-Christ, avec l’apparition de la technique du verre soufflé, les Romains ont étendu la gamme des objets et des volumes mais le verre restait un matériau très fragile, cher, et plutôt réservé au service lors des grandes fêtes et cérémonies : vasques ou carafes de service, généralement protégées par une armature externe en métal (étain, argent ou or). Des techniques plus sophistiquées ont été développées plus tard par les perses et les byzantins. Ce sont sans doute ces derniers qui ont enseigné aux vénitiens la science de cette industrie de luxe, produisant des objets d’apparat et de décoration dont des verres et des coupes en quantité, mais pas de bouteilles à vin. Ce n’est qu’au 17ème siècle que les premières bouteilles spécialement à l’usage du vin apparaissent, en Angleterre. La raison est purement technique : pour protéger les forêts de chêne, source d’un matériau essentiel à la construction des navires, le Parlement anglais a interdit la coupe de bois de chêne. Or le chêne était aussi le principal combustible des fourneaux. Il a donc fallu trouver une alternative pour alimenter les fours des verriers, et ce fût le charbon qui se révéla très performant car atteignant des températures de combustion supérieures à n’importe quel bois. C’est une des raisons qui explique la précocité de la Révolution Industrielle anglaise, et la bouteille industrielle, plus homogène et plus solide, était un de ses produits. On peut même la dater avec précision : 1632, dans le Derbyshire, dans l’atelier de Sir Kenelm Digby. Depuis, la bouteille s’est progressivement affinée aussi bien en régularité qu’en solidité, et ses formes se sont standardisées. Nous y reviendrons la prochaine fois.

Aucun Commentaire

Publier une Réponse