Un domaine à l'honneur: Mas de Libian
Un domaine à l'honneur: Mas de Libian

Un domaine à l'honneur: Mas de Libian

Les vastes appellations des Côtes du Rhône et Côtes du Rhône Villages sont une mine de bonnes affaires et parfois de grands vins pour l’amateur averti. Ce domaine situé dans le Sud de l’Ardèche, à cheval sur les deux aires d’appellation, en est une des belles illustrations. Les Thibon ont pris pied à Saint Marcel d’Ardèche en 1670. 300 ans plus tard, Jean-Pierre Tibon reprenait en main la propriété familiale, rebaptisée Mas de Libian en 1995. Depuis une dizaine d’années, les deux filles aînées, Hélène et Catherine, et Alain Macagno sont aux manettes poursuivant l’œuvre du père très tôt engagé dans une viticulture organique. Un sillon bio qu’ils continuent à creuser avec l’aide d’un nouveau venu sur le domaine, Nestor, cheval de trait Comtois venu goûter aux chaleurs ardéchoises.

Le vignoble couvre 18 hectares sur les anciennes terrasses du Rhône qui offrent un large panorama sur la vallée, avec en ligne de mire les Dentelles de Montmirail et le Mont Ventoux. Les vignes, exposées Sud / Sud-Est, sont plantées dans des sols chauds localement constitués d’une épaisse couche de galets roulés. L’encépagement est classiquement dominé par le grenache et la syrah mais compte aussi une forte minorité de mourvèdre qui trouve ici de bonnes conditions de maturation. Deux hectares sont dévolus aux cépages blancs, roussanne et viognier, à l’origine de deux très belles cuvées. Dans la vigne, l’approche en bio est une culture familiale, pas un opportunisme commercial : aucun intrant chimique, travail de sols et labours, rendements bas, vendanges manuelles avec tri sévère des raisins. En cave, le travail s’organise par gravité avec des fermentations en cuve béton et des élevages en cuves inox et foudre.  Les vinifications se font au plus proche du raisin, avec peu ou pas de soufre, ce qui ne se traduit ici par aucun défaut dans les vins.  

Les vins

Après un petit coup de moins bien en 2008, à cause d’un été « pourri », les rouges retrouvent leur cachet habituel en 2009 avec cette qualité irréprochable de fruit et ce relief qui donnent beaucoup de tenue et de présence à ces vins solaires mais toujours impeccablement équilibrés. Le Vin de Pétanque est plus qu’une introduction à la gamme, d’une gourmandise instantanée, le Bout d’Zan offre plus de fond avec des saveurs sombres et épicées qui justifient son nom. Khayyâm est plus puissant, concentré et de belle garde tout comme La Calade aux saveurs sauvages et aux tanins trapus, issue presque exclusivement du mourvèdre. Les deux cuvées de blancs (Viognier, Cave Vinum) sont tout aussi réjouissantes : du parfum, de la rondeur, la puissance naturelle des blancs de la région mais aussi beaucoup de tenue, de netteté et un équilibre qui en fait des vins toujours très vivants.

 

 

Crédit photo : Mas de Libian

Commentaires (2 )

  • Natacha Sautereau

    Bonjour,
    Pierre Passon m’a Bonjour,

    Pierre Passon m’a dit que vous vous occupiez de nous accueillir pour la journée du 14 Février (réservation de la salle, du restaurant, etc…).
    Je dois acheminer un courrier aux stagiaires.
    Pourriez-vous m’adresser un plan ? Ainsi que les coordonnées de la salle de réunion pour se retrouver le 14 au matin ?
    En vous remerciant par avance !
    Bien cordialement,
    Natacha Sautereau

  • Natacha Sautereau

    Bonjour,
    Pierre Passon m’a Bonjour,

    Pierre Passon m’a dit que vous vous occupiez de nous accueillir pour la journée du 14 Février (réservation de la salle, du restaurant, etc…).
    Je dois acheminer un courrier aux stagiaires.
    Pourriez-vous m’adresser un plan ? Ainsi que les coordonnées de la salle de réunion pour se retrouver le 14 au matin ?
    En vous remerciant par avance !
    Bien cordialement,
    Natacha Sautereau

Publier une Réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.