Un domaine à l’honneur : Serge Mathieu, en Champagne

Un domaine à l’honneur : Serge Mathieu, en Champagne

Niché dans le village paisible d’Avirey-Lingey, le domaine Serge Mathieu est situé au bout d’une petite allée qui chemine entre une parcelle de vigne et de bois attenants. En Champagne, on s’attend souvent à pousser les portes d’une cave sombre et humide, mais ici c’est dans une grange convertie, lumineusement ouverte vers le vignoble, qu’Isabelle Mathieu et son mari, Michel Jacob, vous accueilleront dans la bonne humeur. Ce lieu joyeux est bien le reflet de leur état d’esprit et des vins qu’ils élaborent sous la marque de la maison familiale fondée par le père d’Isabelle, Serge Mathieu. Les bureaux s’ouvrent sur la salle de réception et vous avez l’impression d’être reçu dans le salon d’une maison familiale, moderne et meublée avec goût.

Les différents secteurs de la Champagne révèlent des paysages d’une disparité surprenante. A l’extrême Sud de l’aire de la Champagne, dans l’Aube, le paysage autour d’Avirey-Lingey prend des aspects bucoliques empruntés au nord de la Bourgogne, avec ses alternances entre bois et champs, ses vignobles clairsemés sur des coteaux en pente, et ses villages bâtis en pierre plate. Nous somme près des célèbres Riceys (au pluriel car la commune englobe trois villages et trois églises), dans le secteur nommé Bar Séquanais, à une vingtaine de kilomètres au Sud de Troyes.  Ce paysage vert et ondulant possède des orientations diversifiées, et les vignes partent à l’assaut des pentes, souvent assez raides, en direction des bois qui coiffent les coteaux.

Le cépage dominant de cette partie auboise de la Champagne est le pinot noir, et celui-ci trouve sa juste expression dans l’excellente cuvée de base de la maison, appelée Tradition. Cette cuvée est constituée à 100% de pinot noir, c’est donc un Blanc de noirs. Ses saveurs claires et précises s’ouvrent pleinement grâce à un long vieillissement en cave : trois ans au moins, soit beaucoup plus que la durée minimale légale en Champagne pour un vin non-millésimé. Un des avantages d’un long vieillissement, très rare chez les vignerons indépendants, est d’éviter tout dosage excessif après le dégorgement.  Le reste de la gamme est au diapason, c’est à dire pleine de franchise, de saveurs et d’équilibre. Elle décline des assemblages qui contiennent une part variable de chardonnay pour accompagner le pinot noir, et contient même un blanc de blancs, uniquement élaboré avec du chardonnay.

Beaucoup de vignerons vous parleront de « bio », devenu une sorte de passe-droit pour vendre des vins. Mais ils se donnent rarement la peine d’expliquer leur démarche en détail, ou les fondements d’un travail réellement soigné à la vigne. Michel Jacob, qui a pris en charge l’exploitation à la suite de son beau-père Serge Mathieu, vous indiquera les complexités de la chose, car il a pris le soin de valider ses choix pour préserver l’écosystème par des travaux expérimentaux, bien loin de tout dogme. Vous voulez comprendre le travail de la vigne en Champagne ? Cela tombe bien !  Michel vous prendra par la main vers la parcelle attenante pour vous expliquer pourquoi enherber entre les rangs de vignes est si nécessaire, et quels sont les résultats de ses recherches sur les variétés d’herbes utilisées. L’approche n’a rien d’un cours magistral ; il s’agit plutôt d’un dialogue rempli d’humour et d’attention car venir ici, dans de ce beau coin caché de la Champagne, est considéré par vos hôtes comme un hommage rendu à leur travail.

 

Crédit photo : Foucher

Aucun Commentaire

Publier une Réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.