La Biennale Internationale des Livres du Vin

La Biennale Internationale des Livres du Vin

« Je ne sais si mes vins doivent leur réputation à mes livres, ou mes livres à la qualité de mes vins » disait Charles-Louis de Secondat, baron de la Brède et de Montesquieu.

Celui que l’on désigne aujourd’hui comme philosophe était un homme aux multiples talents, avec en tout cas plusieurs cordes à son arc. Cela était encore courant au XVIII ème siècle. Il est peut-être moins connu que Montesquieu tirait ses revenus de ses terres (et surtout de celles que sa femme lui apporta) et non de ses écrits. Il s’agissait essentiellement de vignobles situés dans les régions des Graves et de l’Entre-deux-Mers. Montesquieu est célèbre pour sa pensée libérale (au sens historique du terme), très contestataire pour son époque, et qui mettait sérieusement en cause l’organisation politique, juridique et sociale de la société de la première partie du XVIII ème siècle. En cela il avait beaucoup en commun avec un autre philosophe, amateur de vins comme lui : l’anglais John Locke. Mais ses écrits étaient publiés à compte d’auteur, et à l’étranger, pour échapper aux foudres de la censure royale. Pour vivre, Montesquieu s’appuyait sur les revenus de ses propriétés viticoles.

Il est donc logique et heureux qu’un prix portant son nom soit attribué aux livres sur le vin. Ce prix sera décerné pour la première fois en 2010 lors de la Biennale Internationale du Livre du Vin, tenue à Bordeaux. On ne compte plus les ouvrages publiés sur le vin. Denrée rare il y a 25 ans, de nouveaux titres sortent toutes les semaines dans des dizaines de langues. La Biennale des Livres du Vin va non seulement aider à en faire connaître certains (nous espérons par un choix éclectique et judicieux) mais constituera aussi une mise en avant de toute cette catégorie de l’édition, ainsi que des métiers du vin et de la vigne.

La Biennale Internationale des Livres du Vin – Bordeaux 2010 fera appel à la totalité des publications sur le thème du vin, ainsi qu’aux manuscrits non édités. Les auteurs des livres seront primés par un jury littéraire élargi à des professionnels du vin. Les auteurs des guides du vin seront primés par un jury de spécialistes internationaux. Un exemplaire de chaque livre soumis à la BILDV sera, après lecture par le jury, offert à la bibliothèque de la ville de Bordeaux. Une grande bibliothèque thématique sera ainsi constituée au fil des années. Une bonne et belle initiative.

Aucun Commentaire

Publier une Réponse