La consommation du vin en France: moins, mieux, plus diversifiée

La consommation du vin en France: moins, mieux, plus diversifiée

Un regard rapide sur les différentes statistiques qui comptabilisent la vente des vins en France fait ressortir trois grandes tendances.

1) La consommation globale de vin en France baisse régulièrement depuis 1960. On la chiffrait à 126 litres par habitant en 1961, tandis qu’en 2006 elle se situait autour de 57 litres par habitant. En réalité, la consommation est plus faible, car ces statistiques tiennent compte de la circulation taxée, et donc de l’ensemble des vins vendus dans l’hexagone. Comme la France reçoit quelques 65 millions de visiteurs chaque année, et qu’une bonne partie de ces visiteurs boit du vin, la consommation annuelle des français est probablement plus proche de 45 litres par an et par habitant.

2) Cette consommation a aussi changé en nature. Elle était souvent quotidienne dans les années 1960 pour une majorité de consommateurs ; elle est aujourd’hui bien plus occasionnelle. Et elle privilégie, majoritairement, des vins issus d’appellations contrôlées, tandis que le vin de table a quasiment disparu, remplacé à son tour par les vins de pays, qui sont d’une qualité bien supérieure aux anciens flacons consignés et étoilés.

3) Quant aux origines des vins consommés, elles sont bien plus diverses que par le passé. Si le bordelais est toujours leader parmi les grandes zones d’AOC, la Vallée du Rhône le talonne aujourd’hui, tandis que les appellations de la Loire, du Languedoc, du Roussillon, d’Alsace, de Bourgogne et du Sud-Ouest figurent plus souvent parmi les achats des ménages que par le passé. Les vins d’autres pays font également leur apparition dans les statistiques.

En résumé, les français boivent moins, mais beaucoup mieux et d’une manière bien plus variée. La curiosité et l’exigence des consommateurs les poussent aussi, en nombre croissant, à consulter livres, revues et sites web plus ou moins spécialisées sur le vin et son univers, ainsi qu’à créer ou fréquenter des clubs oenophiles. Chez Ecce Vino, nous nous félicitons de cette tendance vers la modération, la compréhension et l’exigence dans la qualité. Notre mission et de l’accompagner en donnant, gratuitement, de l’information à nos lecteurs.

(sources statistiques : Douanes françaises, OIV, TNS, Viniflhor)

 

Retrouvez aussi nos vins en promotions sur notre comparateur de goûts.

Aucun Commentaire

Publier une Réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.