Languedoc
Languedoc

Languedoc

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

La création du premier vignoble de la région a probablement été le fait des Grecs qui se sont installés autour d’Agde au VI ème siècle avant JC, mais ce sont les Romains qui l’ont étendu à toute la région.

Histoire

Au Moyen-Age, les vins du Languedoc s’exportent parfois vers les Îles Britanniques et les pays du Nord avant de décliner. Au XIX ème siècle, le vignoble connaît un essor sans précédent grâce à l’arrivée du chemin de fer qui permet de transporter à faible coût la production vers les villes peuplées du Nord mais subit, à la fin du siècle, les attaques du phylloxéra. S’ensuivit une grave crise viticole (surproduction, chute des cours) qui conduisit la région à de sanglantes émeutes. L’image « du gros rouge » sans intérêt, a collé à la région jusqu’à un passé très récent. On a depuis massivement arraché les vignobles de plaine et considérablement fait progresser la qualité moyenne de la production. Les efforts consentis depuis une vingtaine d’années, dans cette région, baptisée le nouvel eldorado viticole français, portent aujourd’hui leurs fruits, et le Languedoc-Roussillon offre actuellement certains des meilleurs rapports qualité-prix en matière de vins rouges.

Géographie

Le Languedoc-Roussillon est la plus grande région viticole du monde. De Nîmes à Perpignan, elle s’étend sur près de 300 km, de la Méditerranée aux contreforts du Massif Central et des Pyrénées. Le vignoble, bien qu’en forte régression depuis 20 ans, couvre 270 000 ha sur les départements du Gard, de l’Hérault, de l’Aude et des Pyrénées-Orientales, ce qui représente un petit tiers du vignoble français (843 000 ha en 2006). Sur les 16 millions d’hectolitres produits, seuls 3 le sont en AOC (dont 0,7 en Vins Doux Naturels). Les vins de pays sont actuellement en plein essor et renferment un très gros potentiel. L’extrême diversité des sols, le vent (Tramontane), l’altitude, l’exposition et la situation des vignobles forment de nombreux mésoclimats dans ce vaste ensemble. L’emploi de nombreux cépages, la plupart du temps en assemblage, permet l’élaboration d’une vaste gamme de vins. La seule unité, toute relative, est due au climat méditerranéen, car il s’agit de la région viticole la plus chaude de France, après la Corse. Les étés sont très chauds et secs, les automnes et printemps sont doux. La pluviométrie est l’une des plus faibles de France, mais les précipitations peuvent être violentes et dévastatrices.

Cépages et vins

Si le Languedoc-Roussillon produit à peu près tous les types de vins, la production est largement dominée par les vins rouges. Sous un climat aussi chaud, il s’agit plutôt de vins puissants issus de raisins vendangés à bonne maturité. Généralement souples, dotés d’arômes puissants, ces vins peuvent présenter des taux d’alcool supérieurs à 14%. La plupart résultent d’un assemblage de cépages. Le grenache est très présent et donne des vins au caractère riche et rond. La syrah produit des vins colorés, assez aromatiques avec de bonnes structures (tanins). Le carignan (en régression) et le cinsaut (souple et aromatique) viennent souvent en complément, comme le mourvèdre qui apporte de la fermeté. Bien d‘autres cépages sont également utilisés dont les variétés bordelaises (cabernet-sauvignon, merlot) qui peuvent même être majoritaires ou uniques dans les vins de pays.

Les blancs sont plutôt gras, peu exubérants et issus d’assemblages dont la composition est très variable. Le grenache blanc, le bourboulenc, le maccabeu ou la clairette dominent, sans oublier le chardonnay, très en vogue dans les vins de pays, et le viognier. Il faut faire une exception de Limoux qui produit des vins effervescents et des vins tranquilles plus vifs et élégants, à partir de cépages « importés » comme le chenin, le chardonnay ou le mauzac.

La région produit également quelques vins rosés, souvent soutenus en couleur, assez puissants et vineux.

Les vins doux naturels sont une autre spécialité de la région : les muscats (Frontignan, Lunel, Mireval, Rivesaltes) aux arômes exubérants, les maury, rivesaltes et banyuls, déclinés en rouge (les meilleurs rouges liquoreux de France) et en blanc, dans des versions parfois oxydatives (rancio… ). Ces Vins Doux Naturels sont ce que la France offre de mieux en la matière.

Aucun Commentaire

Publier une Réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.