10 coups de cœur autour du monde

10 coups de cœur autour du monde

Château Musar blanc 2004 (Liban) – autour de 20 euros

Institution libanaise, le Château Musar trace son sillon sans changer de cap : celui de vins pas toujours orthodoxes mais fascinants par leur complexité et leur différence. Assemblage d’obaideh et merwah (peut-être des ancêtres du chardonnay et du sémillon), le blanc (comme le rouge) patiente 7 ans en bouteille avant sa mise sur le marché : nez étonnant, entre la noix, la cire et le miel. Bouche ferme, sèche, qui vaut par la longueur de ses saveurs oxydatives singulières. Pour amateur de xeres et de vins jaunes ! A boire sur un vieux comté.

c.boudamani@mahler-besse.com – tel : 01 43 61 35 42

COS, Cerasuolo di Vittoria Classico, 2008 (Sicile, Italie) – autour 36 euros

Unique DOCG de Sicile, Cerasuolo di Vittoria est située dans le Sud-Est de l’île, à 80 kilomètres au sud de l’Etna. COS, initiales de ses trois fondateurs, a été créé en 1980 quand plus grand monde ne croyait en l’avenir des vins siciliens. Pari tenu comme le prouve cette magnifique cuvée, née sur le plateau de Vittoria et élaborée à partir de deux cépage locaux (nero d’avola et frappato) : un nez bien affiné, complexe, aux notes florales, fruitées, balsamiques et de cuir. La bouche est déliée, fraîche, élégante, laissant s’exprimer toute la complexité et la longueur de ce fruit succulent. Avec des côtes d’agneau aux herbes.

Oenotropie –  www.oenotropie.comjes@oenotropie.com

Thalvin, Domaine des Ouled Thaleb, Aït Souala 2007 (Maroc) – autour de 10 euros

Naguère florissante, la viticulture marocaine renaît depuis une décennie grâce à quelques producteurs dynamiques dont Thalvin qui nous avait déjà séduit avec une syrah (Tandem) produite en association avec Alain Graillot (Crozes-Hermitage). Il récidive avec plusieurs cuvées (rouges) provenant du vénérable domaine des Ouled Thaleb, créé en 1923 et situé à l’Est de Casablanca. On retient cet assemblage baroque (arinornora, malbec et tannat), riche et mûr, aux saveurs de baies sauvages, de fruit noir et d’épice et à la longueur surprenante. A point aujourd’hui, avec une viande en sauce.

n.chain@groupeebertec.ma

Cave des Amandiers, Fendant, Fully 2009 (Valais, Suisse) – autour de 20 euros

Après des premières vinifications artisanales dans un garage à tracteur, le jeune Alexandre Delétraz s’est installé en 2007 sur la commune de Saillon, près de Fully, dans le Valais. Viticulteur de « montagne », il travaille une poignée de parcelles aux pentes vertigineuses, plantées de quelques-unes des « spécialités » suisses (petite arvine, humagne). Son fendant (chasselas) est un bel exemple de ce que peut produire ce cépage réputé pas très passionnant : des arômes subtils (miel, amande, notes fumées et iodées), de la rondeur et beaucoup de fraîcheur en bouche, avec une finale presque saline.

Planète Vins International – contact@planetevins.com – tel : 05 56 86 23 60

Cave des Amandiers, Petite Arvine, Fully 2009 (Valais, Suisse) – autour de 33 euros

L’autre coup de cœur va à la star valaisanne, la petite arvine, capable de produire de grands vins blancs secs ou liquoreux. L’élevage marque un peu le nez mais la bouche offre cette magnifique acidité qui tranche dans une matière généreuse. Vin éclatant qui mérite un peu de cave (2 ans).

Planète Vins International – contact@planetevins.com – tel : 05 56 86 23 60

Cline Cellars, Sonoma Coast, Viognier 2009 (Etats-Unis – Californie) – 16 euros

Sauvé in extremis (il n’en restait que 14 hectares en 1968 !), le viognier a connu un franc succès à partir des années 1990 grâce à la popularité croissante des vins de la vallée du Rhône. Parmi ses nouvelles terres d’élection, il y a la Californie d’où nous vient cette cuvée toute en puissance mais qui assume pleinement ses rondeurs : parfums typés (pêche et fleur blanche), volume et chaleur en bouche mais bien fait dans ce style exubérant.

Vins du Monde – www.vinsdumonde.com – tel : 02 40 56 75 75

Anselmann, Gewurztraminer Spätlese, Pfalz 2010 (Allemagne) – 13 euros

Le vignoble du Palatinat jouxte les vignes les plus septentrionales d’Alsace, de l’autre côté de la frontière. Son climat, parmi les plus doux d’Allemagne, permet de cultiver une large variété de cépages, dont le gewürztraminer, récolté ici en « vendanges tardives » (spätlese). Un nez bien caractéristique du cépage, aux accents floraux (rose) et fruités (fruit exotique), et une bouche tout en finesse et en vivacité, sans le côté parfois huileux du cépage. Idéal à l’apéritif ou avec un dessert (léger) aux fruits.

Gustoworld – www.gustoworld.com – Tel : 06 14 41 64 66

Azienda Serraglio – Carole Bouquet, Sangue d’Oro, Passito di Pantelleria 2008 (Italie) –  autour de 40 euros (50 cl)

C’est sur la petite île de Pantelleria, tout près des côtes tunisiennes, que Carole Bouquet assouvit depuis plusieurs années sa passion pour le vin. L’île entretient une vieille complicité avec le muscat (d’Alexandrie), antique cépage méditerranéen appelé apiana (« apprécié des abeilles ») par les romains, en raison de sa richesse en sucre. Passito désigne un vin passerillé : les raisins sont triés et déposés au sol où ils se dessèchent par les effets combinés du soleil et du vent (321 jours de zef par an !). Le résultat est somptueux : magnifique nez d’orange confite, d’abricot sec, de pâtisserie et de notes caramélisées. En bouche la texture est épaisse, suave, bien relevée par ce qu’il faut de fraîcheur. A déguster lentement avec une poignée de fruits secs.

passito.carolebouquet@gmail.comhttp://www.sanguedoro.it/

Chapoutier, Domaine Tournon, Western Victoria, Syrah 2009 (Australie) – 10 euros

En spécialiste de la syrah, Michel Chapoutier ne pouvait rester insensible aux charmes de la shiraz en version australienne. Après une dizaine d’années de partenariats et d’exploration des sites les mieux adaptés, il a acquis deux vignobles dans la région des Pyrénées (Victoria) réunis sous le nom de domaine Tournon. Cette pure syrah, élevée en cuve, offre tout le fruit du cépage, sans caricature ni lourdeur. Vin fin, gourmand, à croquer sans retenue avec une viande rouge.

Maison Chapoutier – www.chapoutier.com – tel : 04 75 08 28 65

Casillero del Diablo, Maule Valley, Carmenère Reserva 2010 (Chili) – 9 euros

La carménère, autrefois courante à Bordeaux, avait (pensait-on) disparu mais des recherches menées au Chili ont révélé qu’une partie des vignes de merlot chiliennes étaient en fait de la carménère. Le cépage a ses travers, dont une fâcheuse tendance au végétal quand le fuit n’est pas impeccablement mûr. Rien de tel ici, dans cette cuvée venue de la vallée de Maule, aux accents intenses de fruit noir, tendre et bien équilibrée.

Baron Philippe de Rothschild – tel : 01 49 24 20 20

Aucun Commentaire

Publier une Réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.