Le stand de Vin & Société au Salon International de l’Agriculture

Le stand de Vin & Société au Salon International de l’Agriculture

Enfin une très belle action collective pour la filière vin en France !

J’ai suffisamment tapé sur les incohérences dans les efforts faits pour (et, trop souvent, contre) le vin pour ne pas applaudir très chaleureusement une opération pleine d’intelligence et de bon sens, parfaitement organisée.

Vin et Société, qui représente l’ensemble de la filière du vin en France, est chargé de conduire un travail de communication institutionnelle et grand public sur tous les aspects du vin et ses relations complexes avec la société. Pour la première fois, l’association a décidé de présenter le vin dans son ensemble au Salon Agricole à Paris. Avec à l’arrivée une réussite que je juge remarquable. Un très grand stand de 140 m2 était (très bien) aménagé dans le hall 3, à l’écart des stands régionaux des producteurs. Car le but était éducatif avant tout, destiné aussi bien à nos dirigeants qui se rendent régulièrement au salon qu’aux très nombreux visiteurs de tous âges. Et les messages étaient nombreux sur le stand, diffusés via une série de documents et par un programme d’actions, avec conférences et dégustations.

On y expliquait d’abord que déguster ce n’est pas se saouler. De nombreux cours étaient là pour le démontrer et il fallait apprendre à cracher. Puis on a mis à disposition des bocaux d’arômes pour éduquer le nez de tous, y compris celui de ceux qui ne boivent pas. Un mémento assez complet et informatif sur le vin et la santé était diffusé, ainsi que de petites cartes (de visite) rappelant les quantités maximales à consommer (3 verres par jour pour un homme, 2 pour une femme, et 1 jour d’abstinence par semaine pour tous). Il s’agit simplement des recommandations de l’OMS, mais il est bon de les diffuser aussi largement. Un guide de consommation responsable a également été édité.

Les aspects économiques de la filière vin ont aussi été mis en avant. En France, le vin est le troisième secteur d’exportation, et 250 000 emplois directs ou indirects lui sont liés. La France produit 20% du vin dans le monde, mais n’en consomme que 14%. Le vin est donc largement excédentaire dans la balance des paiements. Et 86% des français considèrent que le vin fait partie d’un art de vivre.

L’impression générale dégagée par ce stand était claire, sobre mais gaie, et surtout moderne et accessible : pas d’ode au terroir, pas de listes interminables de cépages à apprendre par cœur, pas de béret ni de moustaches.  Ce n’était pas non plus traité comme un phénomène de mode. Le ton n’était pas simple à trouver et il fallait éviter toute régionalisme. C’était réussi. Félicitations !

Aucun Commentaire

Publier une Réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.