Les rosés du Sud-Ouest : pour que vive la différence

Les rosés du Sud-Ouest : pour que vive la différence

Si la Provence domine nettement le marché des vins rosés en France, simplement par la part de sa production ainsi vinifiée, toutes les régions de France produisent cette couleur de vin, et de tout temps. A titre personnel je préfère qu’un vin rosé se démarque assez nettement d’un vin blanc, à la fois par sa couleur et par ses saveurs. Je ne vois pas trop l’intérêt de faire des rosés qui sont des blancs à peine déguisés. La mode en Provence étant pour des rosés très pâles, je me suis donc tourné ailleurs pour cette sélection. Autre question qui me semble pertinente pour un grand nombre d’amateurs : le degré d’alcool qui a tendance à monter dans le Sud. Les rosés du Sud-Ouest me semblent offrir un bon compromis dans ces deux domaines : celui d’une couleur qui s’annonce clairement, et celui d’un équilibre fruit/alcool qui laisse le palais frais et qui autorise un deuxième verre.

Le Sud-Ouest étant une région vaste et hétéroclite, nous avons décidé de privilégier 4 cépages de cette région, chacun possédant une forte personnalité : duras (Gaillac), malbec (région de Cahors), négrette (Fronton) et tannat (Irouleguy, Saint Mont et Côtes de Gascogne). Toutes ces variétés sont anciennes et ont leur origine dans le Sud-Ouest de la France. Pour limiter les échantillons à un nombre raisonnable, nous avons éliminé les rosés produits avec une dominante de cabernet franc, cabernet sauvignon ou merlot.  Ces trois derniers cépages peuvent produire d’excellents rosés, mais il a fallu faire des choix. La seule règle pour les échantillons dégustés était de contenir une majorité d’une des quatre variétés privilégiées.

Rosé à base du cépage duras (Gaillac)

Les rosés de Gaillac ne représentent guère une catégorie marquante sur le marché, et encore moins ceux issus du cépage duras. D’ailleurs nous n’avons reçu que deux échantillons. Le meilleur d’entre eux, que nous retenons parmi notre sélection, était plus pâle en couleur que la quasi-totalité des autres vins rosés dégustés.

Esprit de Labastide, cuvée Fraîcheur 2010, Gaillac rosé

Duras 100%

13,5/20 – Le nez est tendre et vif, avec des arômes qui évoquent les petits fruits rouges. L’impression de fraîcheur dégagée vient en grande partie de la présence d’une certaine quantité de CO2 dans le vin. La matière derrière est assez fine, donnant un vin frais et vivifiant, parfait pour un apéritif.

Prix : 4,70 euros TTC départ cave – www.cave-labastide.com

Rosés à base du cépage malbec (région de Cahors)

L’appellation Cahors n’admettant que des vins rouges, les rosés de malbec, le cépage dominant de la région, portent la dénomination Vin de Pays du Lot. Le  malbec peut être relativement tannique, ce qui a encouragé certains producteurs de vin rosé à laisser traîner un peu de sucre résiduel pour arrondir les angles des saveurs. Ce style qui tend vers le demi-sec est en régression, comme notre dégustation l’a démontré.

Terreo, Malbec Rosé 2010, Vin de Pays du Lot

Malbec 100%

13/20 – Le nez est discret mais agréablement fruité, net et frais. La texture est suave, donnant une impression de gourmandise. Le fruité est suffisamment persistant pour donner de l’allant à ce vin plaisant qui finit bien arrondi mais sans lourdeur.

Prix : 3,00 euros TTC départ cave – Tél : 05 65 30 71 86

Chevalier Famaey 2010, Vin de Pays du Lot

Malbec 100%

13/20 – La robe, comme la quasi-totalité des rosés de malbec, est d’un rubis clair. Le nez est agréable, entre grenadine et fruits rouges frais. Un peu de gaz carbonique, une pointe de sucrosité et une finale salivante pour ce vin bien équilibré qui ne titre que 12°. Un joli vin qui peut se boire à l’apéritif ou sur des repas légers.

Prix : 4,80 euros TTC départ cave – www.chateaufamaey.com

Château Troteligotte, KmeLot, Rosé de Malbec (sans millésime) Vin de Pays du Lot

Malbec 100%

13,5/20 – Ce jeune producteur nous a déjà séduits par son style franc et vif, plein de caractère, aussi bien en rosé qu’en rouge. Cette cuvée n’est pas un rosé léger et passe-partout. Sa couleur est déjà généreuse et le nez, plutôt vineux, rappelle des fruits rouges dont la cerise. Pas mal de volume en bouche, mais dans un style sec qui montre même une légère amertume en finale. Clairement un vin de caractère qui convient à la table, y compris sur des viandes grillées.

Prix : 5,00 euros TTC départ cave – www.clostroteligotte.com

L’Instant Malbec Rosé (Château Vincens) 2010, Vin de Pays du Lot

Malbec 100%

14/20 – Robe saumon, donc plus pâle que la plupart des vins de cette série. Le nez évoque la fleur, la fraise des bois et le fruit à noyau. C’est gourmand et frais, un peu arrondi mais la pointe de sucre n’entame pas l’agréable fraîcheur de l’ensemble.  Un vin très réussi, désaltérant et facile d’accès. 14/20

Prix : 4,50 euros TTC départ cave – www.chateauvincens.fr

Le Rosé de Ponzac (sans millésime), Vin de Pays du Lot

Malbec 100%

14/20 – Un très joli nez de fruits rouges (peu importe lesquels : les arômes d’un vin ne sont pas toujours stables et chacun a sa madeleine). En bouche c’est charmeur dans un registre plutôt charnu, juste arrondi par une pointe raisonnable de sucre non-transformé. Un vin relativement puissant (13,5%) qui offre un plaisir immédiat.

Prix : 4,40 euros TTC départ cave – Tél. 05 65 36 91 35

Rosés à base du cépage négrette (Fronton)

La négrette, cépage roi de l’appellation Fronton, semble être une variété parfaitement adaptée à l’élaboration de vins rosés et presque tous les producteurs du Frontonnais en proposent une ou plusieurs cuvées. Une des caractéristiques de la négrette est sa gamme aromatique très particulière qui peut évoquer la violette ou la pivoine. Les rosés ont pour eux une couleur vivace, des tanins légers et une agréable acidité naturelle, bien conservée même quand les raisins sont bien mûrs.

Le Roc, la Saignée rosé 2010, Fronton (capsule à vis)

Négrette 65%, syrah 30%, cabernets 5%

14/20 – Vin relativement peu coloré. Nez fin et précis, joliment parfumé aux arômes de fruit. C’est aussi clair et gourmand par ses saveurs en bouche, avec un toucher très délicat qui introduit des éléments plus expressifs. Un excellent rosé d’apéritif. Préférez la version capsule à vis plutôt que la version bouchon de liège.  14/20

Prix : 5,50 euros TTC départ cave – www.leroc-fronton.com

Clos Mignon 2010, Fronton

Négrette 50%, syrah 25%, cabernets 25%

14,5/20 – Nez franc, aux arômes clairs. Bouche vigoureuse et même un peu tannique, aux saveurs persistantes et précises. Beaucoup de personnalité pour ce vin taillé pour la table. 14,5/20

Prix : 4,00 euros TTC départ cave – www.closmignon.com

On l’Appelle Négrette 2010, famille Arbeau, Fronton

Négrette 100%

14/20 – L’étiquette est un peu décalée et amusante mais le nom de vin pas très facile à retenir. Le nez est plaisant, plein de fruits rouges et jaunes, avec un fond discre
t d’épice. C’est équilibré, assez gourmand et même un peu tannique en bouche. Un vin de bonne personnalité, une fois de plus, plus adapté à la table qu’à l’apéritif.

Prix : 7,50 euros TTC départ cave – www.arbeau.com

Château Baudaré, rosé de saignée 2010, Fronton

Négrette 80%, syrah 20%

13,5/20 – L’étiquette est d’une autre époque mais le vin est réussi. La robe est relativement pâle pour un Fronton. Les saveurs sont très présentes avec une pointe légère d’amertume.  On peut passer aisément des olives de l’apéritif à un poisson grillé.

Prix : 5,90 euros TTC départ cave – www.chateaubaudare.com

Inès rosé 2010, Cave de Fronton

Négrette 90%, Syrah 10%

13/20 – On peut aimer ou détester le flacon aux épaules carrées et l’étiquette sérigraphiée mais le vin est bien fait, avec sa robe intermédiaire entre les plus foncées et les plus claires de l’appellation. Les saveurs sont gourmandes, même si l’acidité domine trop l’ensemble pour y être totalement intégrée. Mais c’est un bon rosé honnête qui devrait plaire.

Prix : 6,70 euros TTC départ cave – www.vins-fronton.com

Les rosés à base du cépage tannat (Irouleguy, Saint Mont, Côtes de Gascogne)

Le tannat est surtout connu pour ses vins rouges tanniques (guère une surprise, vu le nom !) produits à Irouleguy, Madiran et Saint Mont. Il s’est logiquement répandu plus largement à travers la Gascogne, dans l’aire d’appellation Vins de Pays des Côtes de Gascogne qui couvre  l’aire de l’appellation Armagnac.  Ses vins sont marqués par une couleur intense, une structure tannique puissante et une acidité marquée. Cette acidité présente un atout non négligeable pour les rosés qui en sont issus, souvent en association avec une part de cabernet (franc et/ou sauvignon). Nous avons été particulièrement séduits par les deux rosés d’Irouleguy présents dans la sélection finale.

Les Hauts de Bergelle 2010, Cave Plaimont, Saint Mont

Tannat 60%, Pinenc 20%, Cabernet Sauvignon 20%

13/20 – Un rosé d’un ton un peu cuivré et au nez vif, aux notes d’agrume, très proche d’un vin blanc. La bouche est alerte, tonique et le fruit bien net. C’est frais, désaltérant et polyvalent (apéritif, charcuteries, fromages).

Prix : 5,95 euros TTC départ cave –  www.plaimont.com

Angi d’Ansa 2010, Cave d’Irouleguy, Irouleguy

Tannat 70%, cabernet sauvignon 15%, cabernet franc 15%

14,5/20 – Couleur profonde, d’un rubis clair. Nez très expressif autour des fruits rouges, des agrumes avec une note légèrement fumée. En bouche, volume et fraîcheur sont au rendez-vous. Le fruité traverse le vin sans faillir, avec des tanins juste esquissés qui donnent beaucoup de tenue à l’ensemble. Du caractère et du plaisir.

Prix : 5,10 euros TTC départ cave – www.cave-irouleguy.com

Domaine Arretxea 2009, Irouleguy

Tannat 75%, Cabernet Franc 25%

15,5/20 – Le seul 2009 goûté toutes séries confondues. La robe est d’un rubis clair. Le nez est puissant autour de ses arômes de fruit à noyaux, de grenadine, de fruits secs et d’épice. Beaucoup de présence en bouche, avec une belle texture, de la profondeur et une grande persistance des saveurs. La finale est équilibrée entre une pointe de tannin et une très belle fraîcheur. C’est le coup de cœur de la dégustation et la preuve que certains vins rosés bien constitués peuvent profiter d’un peu de vieillissement.

Prix : 9,00 euros TTC départ cave – Tél. 05 59 37 33 67 

Domaine de Pellehaut, l’Eté Gascon 2010, Vin de Pays des Côtes de Gascogne

Tannat 70%, merlot 30%

13/20 – Ce vin est franchement un demi-sec, et on aimerait que ce soit clairement mentionné sur l’étiquette principale ! La robe est vive et le nez est à la fois floral, végétal et un peu épicé. Le moelleux enrobe son fruité vivace, le tout appuyé par un peu de CO2. Tendre et frais, simple mais bien fait, ce vin ferait un apéritif agréable, y compris par grande chaleur, mais on pourrait aussi le servir sur des desserts d’été à base de fruits frais.

Prix : 6,25 euros TTC départ cave – www.pellehaut.com

 

Sélection parue dans l’Amateur de Vins et Spiritueux – (mars-avril-mai 2011)

Aucun Commentaire

Publier une Réponse