Que boire avec des truffes ?

Que boire avec des truffes ?

Chaque semaine nous vous proposons, avec notre partenaire Chef Simon (le site pour apprendre à cuisiner), une recette de saison et ses accords mets-vins. Cette semaine, les truffes.

Les vins

Appellations recommandées (vins rouges à maturité) : Médoc, Haut-Médoc, Saint-Julien, Margaux, Moulis, Listrac, Saint-Estèphe, Pauillac, Graves, Pessac-Léognan, St. Emilion, Pomerol, Fronsac, Côtes de Bourg, Bergerac, Saint-Joseph, Hermitage, Côte-Rôtie, Cornas, Chinon, Bourgueil, Saumur-Champigny, Gevrey-Chambertin, Morey-Saint-Denis, Nuits-Saint-Georges, Pommard, Aloxe-Corton, Beaune, Morgon, Saint-Amour, Fleury, Chianti Classico, Brunello di Montalcino, Vino Nobile de Montepulciano, Barolo, Barbaresco…

Qu’elle soit ingrédient principal (pour les plus fortunés) ou utilisée comme un puissant aromate, la truffe possède un nez à la Cyrano, énorme, qui n’est pas du goût de tous.  Le réflexe est d’aller chercher dans les vins des arômes qui s’en rapprochent : notes de sous-bois, d’humus, de végétaux humides, de tabac, de champignon… On retrouvera ce type d’arômes dans la plupart des vins rouges à maturité issus de cépages tels que les pinot noir, syrah, malbec, mourvèdre, tannat, nebbiolo, sangiovese, cabernet-sauvignon ou merlot, entre autres. Une précaution quand même : le bouquet d’un vin à maturité est complexe mais délicat et les arômes de la truffe peu partageurs. Pensez donc à doser la truffe en conséquence.

Le merlot notamment à la réputation de « truffer » après une bonne dizaine d’années (ou plus) de vieillissement : les Pomerol, Saint-Emilion ou Fronsac sont donc recommandables comme tous les autres bons bordeaux à dominante de merlot issus d’appellations moins connues. De belles cuvées de syrah du Nord de la vallée du Rhône, les grands pinots noirs de la Côte de Nuits, toujours à maturité, sont d’autres belles possibilités. Plus accessibles en prix, de vieux Chinon, Bourgueil, Saumur-Champigny, Cahors, Madiran, crus du Beaujolais (Morgon, Saint-Amour, Fleury) donnent aussi toutes les joies, de plus en plus oubliées, des vins que le temps a joliment affinés.  Les grands cépages italiens se prêtent aussi très bien à l’accord : si vous avez en cave de grands nebbiolos (Barolo, Barbaresco) ou sangioveses (Chianti Classico, Brunello di Montalcino, Vino Nobile de Montepulciano), voilà une belle occasion de les sortir.

Pour les omelettes à base ou aromatisées aux truffes on préférera des blancs : riesling d’Alsace, Bourgogne, blanc du Jura…

Exemples de vins que nous vous recommandons particulièrement pour accompagner des truffes :

La recette

Qu’elles soient de Chine ou du Périgord, les truffes noires sont des marqueurs luxueux.

Voir la recette des truffes

Commentaire (1)

  • Barthélémy Guy

    vous oubliez les vins du Languedoc, qui, après des années de négligence, sont revenus en première ligne.

Publier une Réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.