Dans quel vin investir en 2021 ?
Comment investir dans le vin ?

Dans quel vin investir en 2021 ?

Et si acheter du vin s’avérait être un investissement lucratif comme peut l’être l’acquisition d’œuvres d’arts ou de biens immobiliers ? Se constituer une cave patrimoniale s’inscrit en effet dans une stratégie d’investissement qui permet de faire rimer plaisir et profit. Selon de nombreux experts, le marché du vin en 2021 retrouve son dynamisme. Malgré la crise, les importations chinoises repartent à la hausse, ce qui pourrait être aussi le cas des importations américaines suite aux élections présidentielles. Décryptage.

Pourquoi se constituer une cave patrimoniale ?

Apprécié sur les tables françaises, mais aussi ailleurs dans le monde, le vin, surnommé l’or rouge, peut être une véritable passion pour les plus grands connaisseurs. S’il peut être intéressant de connaître les accords mets et vins pour acheter de belles bouteilles et ainsi régaler ses convives avec modération, investir dans le vin peut également s’inscrire dans une stratégie patrimoniale. Acheter du vin permet en effet de diversifier son patrimoine et de réaliser des profits, à condition d’être bien renseigné.

Le marché du vin est un marché de gré à gré. Autrement dit, les transactions sont conclues directement entre vendeurs et acheteurs sans cotation universelle. Il est donc primordial de connaître l’univers du vin, les châteaux et domaines où investir et les millésimes à privilégier pour se constituer une cave patrimoniale.

À noter qu’il existe toutefois des sociétés professionnelles qui proposent des cotations, mais aussi des solutions d’achat/vente et de stockage comme iDealwine, The Wine Price, U’Wine, WineDecider et Wine-Searcher. Car, comme le rappelle Selexium, un cabinet spécialisé dans la gestion du Patrimoine, « si le temps ou les connaissances œnologiques vous manquent, mais que l’idée vous paraît séduisante, le recours à un intermédiaire est possible. Confier sa cave patrimoniale à un professionnel est l’option la plus populaire pour les investisseurs qui voient dans le vin une option de diversification de leur patrimoine ».

Comment bien choisir son vin dans le cadre d’une diversification du patrimoine ?

Pour investir dans le vin et choisir les bonnes références, il est avant tout primordial d’aimer et de déguster régulièrement pour suivre les tendances et affiner ses connaissances. À l’image d’un investissement immobilier où il est important de se projeter dans le logement avant d’acheter, y compris s’il s’agit d’un investissement locatif, difficile d’imaginer revendre un vin que l’on n’aime pas.

Pour se constituer une cave patrimoniale, il faut disposer d’un espace de stockage adéquat. À ce sujet, la Revue du vin de France recommande de conserver son vin dans un endroit sombre et suffisamment humide (au moins 70 %) pour préserver les bouchons et ainsi éviter que le vin ne s’évapore. Une température de 12° C est en outre idéale si l’on envisage de garder ses bouteilles pendant longtemps.

D’autres conseils peuvent être utiles pour bien sélectionner le vin dans lequel investir parmi lesquels : lire les dossiers spéciaux des magazines dédiés au vin, sélectionner de préférence des vins dits « de garde », qui se conservent entre 5 et 8 ans au minimum, et diversifier ses achats en choisissant des millésimes, des terroirs et des appellations variés.

Investir dans le vin : faut-il privilégier les grands crus ou les domaines prometteurs ?

Comme pour toute stratégie patrimoniale, l’investissement dans le vin requiert une diversification. Certaines appellations, certains cépages et certains millésimes ont toutefois toujours la cote, mais à des prix parfois rédhibitoires.

Vins de Bordeaux, vins de Bourgogne, investir dans des terroirs reconnus

Investir dans les grands crus bordelais ou bourguignons, c’est l’assurance de disposer de références connues à travers le monde. Il peut toutefois être intéressant de se tourner vers les seconds vins de domaines prestigieux ou vers les seconds crus, les premiers crus étant vendus à des prix importants.

Dans le Médoc par exemple, l’appellation Saint-Julien semble être particulièrement dynamique en 2021 et notamment les vins du Château Beychevelle et du Château Ducru-Beaucaillou. Les appellations Saint-Estèphe et Pauillac sont elles aussi particulièrement intéressantes. De grands noms comme le Château Montrose ou le Château Pichon-Baron représentent des investissements très intéressants. Plus loin, à l’est, dans le Saint-Emilionnais, les millésimes 2015 et 2016 du 1er grand cru classé A Château Cheval Blanc, permettent au domaine de conserver ses lettres de noblesses et sa réputation d’excellence.

En Bourgogne, l’appellation Nuits-Saint-Georges est toujours gage de qualité. Le premier cru les Saint-Georges du Domaine Faiveley s’avère être un investissement particulièrement intéressant en 2021, tout comme le millésime 2017 du Clos des Lambrays grand cru.

Investir en vallée du Rhône ou en Champagne pour diversifier ses placements

Les vins de la vallée du Rhône peuvent eux aussi être de très bons vins d’investissement et sont appréciés pour leur très bon rapport qualité/prix. Citons par exemple les Domaines Guigal et Gerin en Côte-Rôtie ainsi que le Clos en appellation Saint-Joseph.

Les vins de Champagne ne sont pas en reste et représentent de réelles opportunités de se constituer une cave patrimoniale. Les maisons Krug, Salon, Dom Pérignon, Gimonet et Moet disposent par exemple de références dont le succès ne se dément pas au fil des ans.

Aucun Commentaire

Publier une Réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller à la barre d’outils